Archives pour avril 2008

10-04-2008

Harmonie

Ce soir, j’ai eu envie de sortir marcher. Sans but, sans raison, juste pour me sentir vivre et contempler la vie autour de moi. Je me suis rendue dans le parc.

Les journées s’allongent, l’été est bientôt là. Je prends mon temps et je m’imprègne de tout ce que mes sens peuvent capter. Les chiots, attendrissants, qui jouent sous l’oeil émerveillé de leurs maîtres. Les groupes d’amis ou les familles qui se promènent pour profiter des derniers rayons du soleil, de la douceur de l’air. La brise qui fait frémir les feuilles des arbres et caresse mon visage. Cette odeur indéfinissable des beaux jours qui reviennent.

J’aime être là. Juste être. Oui, me contenter d’être et regarder la nature autour de moi. Il y a des années, quelqu’un de très cher m’a affirmé que tout ceci était superficiel. Je ne crois pas que ce soit le cas. La nature n’est pas superficielle, elle fait partie de notre vie et de l’univers. L’univers n’est pas superficiel. Pouvoir se contenter d’être, rien de plus, c’est peut-être l’un des plus beaux cadeaux que la vie nous ait donnés.

Je continue ma balade. Enjamber le fleuve, le regarder couler et comprendre que comme lui, nous ne pouvons pas aller plus vite que le temps, ni avancer à contre-courant. Que la seule solution dans cette vie, c’est de se laisser porter dans le sens du courant, et à son rythme. Si nous savons regarder correctement, la nature nous donne des leçons sur la façon dont il faut mener notre vie pour être heureux. Pourquoi lutter quand on peut très bien obtenir ce que l’on veut tout en restant en harmonie avec l’univers ?

Après un quart d’heure environ, je rebrousse chemin pour rentrer à la maison. Non, rien de tout ceci n’est superficiel. Vraiment pas, Amour. Sais-tu que les gens les plus heureux sur cette Terre sont ceux qui prennent au moins une demi-heure par jour pour se reposer/méditer/faire la sieste/se détendre, en bref pour se recentrer, retrouver l’harmonie dont ils ont besoin ? Juste 30 minutes, Amour. 30 minutes pour se contenter d’être. Je te promets que ce n’est pas du temps perdu. Chacun de nous a besoin de ce lien avec l’univers.

Alors s’il te plaît Amour, comme moi prends le temps d’aller contempler le fleuve, et de comprendre que tu ne peux pas tout le temps vivre à 200 à l’heure, et être heureux. Observe la souplesse des arbres qui savent ployer sous le vent mais que celui-ci bien rarement déracine. Amour, je t’en prie, prends soin de toi, bois, mange, dors, sois exigeant envers toi-même bien sûr mais pas trop quand même (car je sais que tu l’es déjà beaucoup). Apprends à dire non aux contraintes inutiles de cette vie insensée que certains voudraient nous faire mener. Prends le temps de respirer et de contempler cette beauté qui t’es offerte ; c’est cela qui est important ; c’est le reste qui est superficiel !

Posté par simplementaimer dans Amour | Pas encore de commentaires »

03-04-2008

Amour, veux-tu vraiment le bonheur ?

Amour,

Je vais finir par me demander si, comme tu le prétends, tu veux vraiment être heureux.
Tout ce dont tu as besoin est là, à portée de mains, voire même en toi…mais je l’ai déjà dit la dernière fois.

Amour, pourquoi t’encombrer de ces poids inutiles qui lestent ton âme ?
Si cela était en mon pouvoir, je donnerais tant pour apaiser ton cœur, mais tu te tortures tout seul, et je ne peux malheureusement pas m’immiscer entre toi et….toi !
Amour, j’aimerais tellement que tu m’ouvres ton cœur, vraiment, sans faire semblant. Je te promets que je ne l’abîmerai pas ; j’en prendrai bien soin. Il est ce qu’il y a de plus précieux à mes yeux.
Amour, fais-moi confiance, rien qu’une seule fois. Et surtout, fais-toi confiance ! Je ne te demande rien, mais si tu passes ton temps à te refermer comme une huître au moindre contact, personne ne pourra t’aider, ni moi, ni qui que ce soit d’autre.

Le bonheur est si proche de toi et pourtant tu le rejettes. La vie n’a pas à être difficile, surtout pas pour toi, Amour. Pense aux millions de gens qui ne méritent pas vraiment ce qu’ils ont et qui ne se posent même pas la question. Ils sont heureux. Et toi, Amour ? Tu mérites le bonheur cent fois plus qu’eux.

Arrête de croire que le bonheur n’est pas pour toi. Le bonheur est pour tout le monde, il faut juste savoir le saisir.

Posté par simplementaimer dans Amour | Pas encore de commentaires »

sean |
habenula |
clairette59 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutvabienmercilavie
| Time is Getting Slippery
| Spirit Vs Heart